Endometriose

Hello les filles, un petit coucou par ici, je vous avais promis un article sur l’endométriose, un article pour lequel il m’a fallu du temps à le finaliser…. Il n’est pas toujours évident de s’ouvrir, et de parler de soi et de ses problèmes… Surtout ce genre de sujet si “intime”… Mais j’ai pu constater que vous êtes plusieurs dans le même cas, et qu’il s’agit d’un sujet “tabou” . 

Qu’est-ce ?


Dans endométriose, vous pouvez entendre  « endomètre ». L’endomètre est le tissu qui recouvre la paroi interne de l’utérus et qui s’épaissit à chaque début de cycle menstruel. L’endomètre est évacué chaque mois par le vagin lorsqu’aucun embryon n’est implanté : ce sont les règles.

Chez quasi toutes les femmes, on peut observer ce que l’on appelle, des menstruations rétrogrades : au lieu de s’écouler par le vagin, les règles remontent par les trompes de Fallope et se répandent dans la cavité abdominale. Pour 90% des femmes, elles s’éliminent chaque mois sans problème. Mais chez les 10 % restantes, l’endomètre reste fixé, sans que l’on en connaisse la raison. C’est l’endométriose.

Ce que j’ai vécu ….


… Par ou commencer ?  Je ne sais même pas, et je ne saurai pas dire si j’en avais déjà avant d’avoir des enfants… Mais j’ai cru comprendre que certaines femmes, souffrant de ce mal, ont de la peine à en avoir …. Pour ma part je n’ai pas eu de soucis de ce coté là, j’ai eu la chance de donner la vie deux fois, sans aucun soucis.

Mes douleurs ont commencées (si mes souvenirs sont bons), une année ou deux après le 2ème accouchement,  des règles extrêmement douloureuses, des kystes à répétions, des douleurs lors des rapports sexuelles…. Et j’en passe… A chaque contrôle, rien d’alarmant aux yeux de mon gyneco! Bien qu’il m’ai fait sous entendre que j’avais peut-être de l’endométriose.

Les années ont passé, et les douleurs sont toujours là. Je change 3-4 fois de moyens de contraception en pensant que cela pourra changer qqch, mais rien à fair, les douleurs sont toujours bien présentes, et plus les mois passent plus elles deviennent insupportables, au point que  je devais rester couchée sur le ventre 1-2 jours. Puis des douleurs encore plus régulières lors des rapports, au points de dire à monsieur “arrête” ! C’est à ce moment-là, que j’ai compris que cela ne pouvait pas continuer comme ça.

Je prends encore un rendez-vous chez le gyneco. M’ayant vue à plusieurs reprises, et ayant toujours les mêmes douleurs nous prenons la décisions de faire une laparoscopie afin de voir ce qui se passe dans mon utérus ! C’est une opération en ambulatoire. Elle consiste a injecter dans la paroi abdominale un gaz CO2 afin d’avoir une meilleure vue sur tous les organes. La sensation au réveil est un peu désagréable, on se sent lourde et gonflée, les cicatrices sont tellement minuscules  que je ne les vois même plus…

Diagnostic : endométriose confirmée .

Prise de décision


Voilà, c’est confirmé! J’ai 31 ans, et de l’endométriose qui me pourri au quotidien… Que faire ? La question s’est aussi posée pour mon gyneco, encore trop jeune pour ce type d’opération…. Mais continuer ainsi, sachant que je ne désire plus d’enfants? 2 choix,  faire une ablation de l’utérus, et ne plus JAMAIS avoir mal, mais…ne  plus pouvoir donner la vie… (c’est une question quand même difficile, malgré que je ne voulais plus d’enfants… c’est une opération irréversible ? Cette question, je me la suis posée des millions de fois… Puis j’ai pris LA  décision, la meilleur à mes yeux…

Mai 2017


Direction la clinique, hystérectomie (ablation de l’utérus). Une opération lourde, 1 à 2h d’intervention, 6 jours à la clinique, 2 jours alitée. Je l’ai très bien vécu, et ai vite récupéré. Je n’ai aucune cicatrice visible, mon utérus était assez petit et a pu être évacué par voie naturelle (vagin). Je vous rassure je ne suis pas en ménaupose, j’ai toujours mes ovaires, et ils fonctionnent encore. D’ailleurs,  j’ai encore des symptômes pré-règles, et mêmes des sauts d’humeur ! Mais le bonheur, c’est de ne plus avoir de DOULEUR ! Ni de règles !

Aujourd’hui


Lorsque  j’ai lancé en stories le mot ENDOMETRIOSE, je crois que je n’ai jamais reçu autant de MP a ce sujet, de filles qui l’ont vécu, celles qui ne savent pas quoi faire. J’ai reçu tellement de questions, tellement de mots forts, des témoignage poignants, et tellement de soutien que je me suis dite qu’il fallait que je vous en parle,  et vous raconte en détail mon parcours. C’est incroyable comme cette “maladie” peut être tellement mise à part, et surtout incomprise du corps médical…. Il faut en parler, il faut le dire haut et fort, et surtout trouver un Gyneco qui est à votre écoute.

Aujourd’hui je revis, il n’y a pas un seul jour ou j’ai regretté d’avoir oser faire cette opération. J’ai eu la chance d’avoir un gynécologue compréhensif, et que malgré mon jeune âge, j’ai pu le faire car cela devenait invivable…

…. J’espère que cet article vous sera utile, et répondra à vos questions, n’hésitez pas à le partager, et à en parler autour de vous…. 

Si vous avez encore des questions, j’y répondrai sous cet article avec plaisir.

LOVE ♥

8 Commentaires

  1. Amélie
    11 novembre 2019 / 20 h 16 min

    Hello,

    Je souffre aussi d’endometriose.

    Depuis 8 mois, je n’ai plus aucune douleurs grâce à l’alimentation anti-inflammatoire. Je suis les recommandations de Fabien Piasco qui a écrit un super livre à ce sujet.
    Si des fois ça peu aider d’autre personne dans leur douleur et qui ne souhaitent pas de faire operer.

    Amélie

    • Manuelovely.com
      Auteur
      11 novembre 2019 / 20 h 51 min

      Merci pour ton petit mot, intéressant à savoir, contente de savoir que sa a pu t’aider. Je partagerais l’infos plus loin.
      Bises

  2. Nihada
    11 novembre 2019 / 21 h 16 min

    Bravo à toi, parcours presque identique, aucune douleur durant les rapports mais à tomber dans les pommes de douleur le premier jour des règles!! laparoscopie exploratrice puis annonce d’adenomyose curetage afin de conserver l’utérus et 3 mois après la douleur revient de plus belle et je finis par accepter l’ablation de l’utérus à 33 ans et franchement depuis cette opération je revis… je suis consciente que c’est une décision difficile pour une femme mais la qualité de vie retrouvée est juste incroyable donc aucun regret pour ma part.

    • Manuelovely.com
      Auteur
      12 novembre 2019 / 9 h 04 min

      Amen 🙏🏼 je te suis complètement.
      C’est une deuxième naissance. La vie est si douce après …. ❤️

  3. Aline
    11 novembre 2019 / 21 h 59 min

    Bonsoir ! Bravo pour votre témoignage ! Mais j’ai une question un peu indiscrète , est ce que cette opération va vous être remboursée par l’assurance ? Car j’en ai parle avec mon gynécologue mais il dit que ce n’est pas pris en charge… merci si c’est trop perso ne répondez pas aucuns soucis !

    • Manuelovely.com
      Auteur
      12 novembre 2019 / 9 h 03 min

      Hello ! C’est jamais facile de s’ouvrir en « intimement » mais c’est important de parler de se sujet si inconnu encore aux yeux de beaucoup de monde .
      Oui c’est remboursé, après je pense qu’il faut beaucoup de paramètres et que le Gyneco soit compréhensif également, il arrivera à faire en sorte pour la prise en charge ….. bises .

  4. Morel
    12 novembre 2019 / 8 h 59 min

    Je souffre d’endométriose depuis plus de 20 ans et c’est seulement il y a deux ans que l ´on m’a découvert cela..j’ai été opéré et subi un traitement pour avoir la ménopause pendant 3 mois ou j’ai pris plus de 20 kilos et j’ai failli mourir.. les gynécologues testes les éventuel traitement vu que c’est une maladie peu connue..et à peine 30 ans je dois faire une ablation de l utérus. Mais mes douleurs sont identique à une femme ayant des contractions à l accouchement..donc pas le choix mais j’essai quand même des traitements naturel pour ne pas à avoir à subir l operation qui me fais peur..régime anti-inflammatoire et de l’acupuncture 1 fois pas semaine (ce dont quoi n étais très réticente parce que j’y crois pas trop) cela m’a enlever la quasi totalité des douleurs

    • Manuelovely.com
      Auteur
      12 novembre 2019 / 9 h 01 min

      Ho ! Merci pour ton témoignage. J’espère que sa iras dans le bon sens pour toi ❤️✨ je sais combien ses douleurs sont insupportables…. 😭😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Vous recherchiez quelque chose?